Le métier de boulanger - pâtissier

Le boulanger est un commerçant artisan qui vend les produits qu’il fabrique : pains, viennoiseries, pâtisseries sucrées et salées. Il exerce le plus souvent son activité en boulangerie-pâtisserie.

Le pain quotidien exige de nombreuses étapes de préparation avant la touche finale. En effet, gestes et pauses de la panification sont depuis toujours les mêmes : pétrissage de la pâte, fermentation, façonnage, enfournement, cuisson et défournement.

L’activité du boulanger a cependant évolué avec la modernisation des fournils surtout en ce qui concerne la conduite de la fermentation et les modes de cuisson. L'offre de produits est très large pour répondre aux besoins de la clientèle : baguettes, fougasses, pains composés aux fruits secs ou aux graines, pains biologiques, pain complet, sans oublier quiches et pizzas. Et, bien sûr pâtisseries et viennoiseries de toutes sortes.


Le boulanger doit veiller aux tendances de la consommation et savoir organiser son travail.

Comme pour beaucoup de métiers de bouche relatifs aux produits frais, le travail du boulanger se fait souvent de nuit, week-end et jours fériés compris. Les deux jours de repos consécutifs en semaine tendent à se généraliser.

Le métier de boucher - charcutier

Le boucher achète les animaux en carcasses ou en quartiers, aux abattoirs, chez les grossistes ou dans des coopératives professionnelles. Il stocke, découpe et prépare la viande qu’il vend en magasin, grande surface ou sur les marchés.

Sur son billot, il désosse les carcasses, découpe la viande en morceaux pour la présenter à la vente au détail. Il vide et nettoie également les volailles, les lapins et les gibiers. Le boucher peut se spécialiser en fonction de la viande travaillée (bœuf, cheval, porc, moutons…). Il décore les plats et valorise son activité en proposant à la clientèle des plats cuisinés prêts à emporter.

En contact avec la clientèle, le boucher a une activité de commerçant. Il accueille les consommateurs, vend la viande, donne des conseils sur la préparation et la cuisson.

Le boucher exerce son travail seul ou en équipe. Il est le plus souvent debout. Une partie de l’activité se fait en chambre froide où il faut s’adapter à des variations brusques de température et transporter des charges parfois lourdes. L’utilisation d’outils tranchants exige une grande dextérité et une attention soutenue. La manipulation de produits crus exige le strict respect de règles d’hygiène.

S’il est à son compte, des connaissances comptables sont nécessaires pour gérer son commerce.

Le boucher est employé dans différents types d’entreprises : boucherie artisanale, rayon boucherie d’une grande surface.

Les horaires de travail varient selon les entreprises. L’activité peut débuter le matin avant six heures et se terminer le soir entre 19 h et 20 h, avec une coupure l’après-midi. Le boucher travaille le samedi, dimanche matin et certains jours fériés. Il a alors des jours de repos en semaine. Dans une grande surface, les ateliers fonctionnent parfois pendant seize heures (ou vingt-quatre heures) par jour en équipes tournantes, chaque équipe travaillant huit heures.